Culture et Entretien des Tillandsias

Tillandsias… sous le signe de l’air.

Les Tillandsias sont des plantes qui font parties de la famille des Broméliacées. Originaires des zones sauvages des Etats-Unis au Chili, elles connaissent les climats les plus divers. Ces plantes sont dites « épiphytes » car, dans leur milieu naturel, elles vivent accrochées sur les branches des arbres ou à même la roche. Là elles se nourrissent d’air, dans lequel elle trouve aussi bien les sels minéraux, le gaz carbonique que l’eau nécessaire à leur survie.

Une plante facile d’entretien.

Dans nos régions, elles aiment la lumière, le grand air, les températures entre 10 et 35°C. A l’intérieur d’une maison, il suffit de les vaporiser une à trois fois par semaine, avec une eau tiède, non calcaire, pour leur assurer une vie prospère. Elles aimeront passer les beaux jours en extérieur, et suivant la région dans laquelle vous habitez elles seront alors totalement autonomes (en Bretagne sans problème!) Disposez-les alors à l’ombre d’un arbre ou arbuste, en suspension ou posées sur un grillage ou une rocaille, de façon à ce qu’elles puissent sécher après la pluie. Pensez-y quand vous partez en vacance! Et si vous vous absentez en hiver laissez-les à la lumière, sans trop de chauffage (bien qu’elles puissent supporter quelques jours dans le noir, à condition bien entendu de ne pas le répéter régulièrement!) Vous les vaporiserez  avant et après vôtre départ.

En intérieur essayez de lui donner le plus de lumière possible et sachez que plus son environnement est humide et moins vous la vaporiserez et vise-versa. C’est donc une plante idéale pour les salles de bain, les pièces humides, les maisons humides…si ce n’est pas le cas il faudra en prendre un peu plus soin tout simplement! On peut remplacer la vaporisation en les trempant simplement dans l’eau. L’aération de leur habitat est également un facteur à ne pas négliger, attention aux pièces trop confinées.

OU EN TROUVER????

A l’atelier sur RDV (mais attention il n’y a pas toujours la possibilité d’avoir un rdv rapidement!) ou sur une sortie festive d’Hananabois aussi conçue pour cela! Surveillez la page actualités!

Les vérandas peuvent être un petit paradis pour ces plantes si bien sur vous n’ouliez pas de leur apporter l’humidité nécessaire en période de forte chaleur. Eloignez les d ‘une cinquantaine de cm de la vitre si celle-ci est exposée plein sud.

Si la plante a souffert de sécheresse n’hésitez pas à lui donner un bain en l’immergeant complètement dans l’eau (tiède, non calcaire, non chlorée…), de quelques minutes à plus d’une heure si nécessaire. Toujours bien les laisser sécher ensuite, au chaud.  Après un long hivers, sans trop de lumière, dans un environnement souvent un peu asséché par le chauffage et le manque d’aération, ce sera une vraie cure de jouvence pour vos tillandsias que de passer deux trois semaines en extérieur au printemps. Attendez simplement que les nuits ne soient plus trop fraîches. Et soyez prudents, si les pluies s’installent sans interruption au dela de 48 heures rentrez-les. Par contres des pluies régulières, ou le crachin ne leurs nuiront pas si elles ont le temps de sécher entre deux averses!

Enfin vous verrez que ces plantes sont de très bonne composition! Vous allez prendre connaissance avec elles et adapter leurs soins avec votre environnement et mode de vie. En fin de compte ce qu’il faut retenir c’est que plus elles aurront un environnement proche de leur milieu naturel et plus elle s’épanouiront! Dans le cas contraire et  bien elles feront du mieux qu’elles peuvent et vous allez vous rendre compte qu’elles ont une capacité d’adaptation incroyable, et c’est cela qui est magique !

Enregistrer

Les Tillandsias les plus courants

IONANTHA

Cette variété est une des plus connues par chez nous, elle s’adapte à toutes sortes d’environnements avec une facilité déconcertante. De taille moyenne entre 4 et 5 cm de haut et environ 3 à 4 cm de diamètre, on la retrouve un tiers plus volumineuse en taille adulte.

On la voit assez facilement fleurir, comme c’est le cas sur la photo et le feuillage devient alors rouge. L’ensoleillement lui sera bénéfique car alors elle aurra toutes les chances de voire son feuillage rougir légèrement, même sans floraison!

Il existe de nombreuses variétés de Ionanthas, aussi ne vous étonnez pas si votre collection s’étoffe de Tillandsias Ionanthas présentant quelques différences.

Sa taille et sa facilité de pose lui donnent un place de choix dans beaucoup de compositions, vous la retrouvez dans la suspension simple, sur la coquille St-Jacques, et souvent en compagnie d’une autre variété sur une composition à deux plantes.

Elle est conseillée pour toute personne néophyte désirant se lancer dans la composition de Tillandsias ainsi que pour les plus jeunes.

OAXACANA

La tillandsias oaxacana est une espèce au feuillage gris argenté, formant une rosette dense qui peut atteindre 20cm de diamètre, et 15-20cm de long. En vente chez nous elle fera 4 à 5 cm de diamètre, avec un feuillage de 5 à 8 cm de long. Suivant son étape dans la croissance et dans la floraison elle sera bien épanouie en rosette ou plus recroquevillée sur un coté. Le bouton central d’un rose très pâle, similaire à celui de la magnusiana, laissera apparaître des fleurs violettes.

Elle supporte bien le plein soleil (toujours faire attention suivant les régions), et résistera mieux au manque d’humidité que d’autres variétés plus vertes. En cas de sécheresse accidentelle ou prolongée , n’hésitez pas à lui donner un bain jusq’uà ce que toutes les pores du feuillage passent du blanc au vert, c’est à dire jusqu’à ce que les pores de la plantes soient saturées.

La oaxacana est facile à disposer sur toute sorte de support, suivant son dévelloppement son pseudo bulbe permettra de la caller dans une anfractuosité; il sera également aisé de passer un lien entre son feuillage pour l’accrocher à un morceau de bois.

Son apparence blanchâtre donnera un beau contraste à côté de tillandsias plus vertes ou de variétés comme la brachycaulos qui elle est d’un vert plus soutenu, au feuillage plus « lisse ».

MAGNUSIANA

On la compare souvent à …une anémone!

En tous les cas c ‘est une très belle variété de Tillandsias, au feuillage fin et duveteux, vert-gris. Elle mesure de 7 à 10 cm de circonférence et quelque cm de haut. Très facile d’entretien. Comme d’autres variétés duveteuses elle supportera le plein soleil.

Loisir créatif, truc est astuces

On la posera sans problème à plat ou en travers sur toute sorte de support, galet, grand morceau de bois travaillé par la nature, de préférence un support plat , car elle est difficile à accrocher avec un lien . Les néophytes la confondent souvent avec une grande ionantha, hors elles sont bien différentes.

CAPUT MEDUSAE

Elle mérite bien son nom avec son apparence « tentaculaire », de couleur vert-grise, au feuillage duveteux et assez souple…De 10 à 15 cm de haut, avec un bulbe qui peut être assez large,  cette espèce développe une tige florale développant de belles bractées rouges. Lorsqu’elles dépassent cette taille elles peuvent être vraiment impressionnantes! Elle demande un bon ensoleillement et comme d’autres espèces duveteuses supporte aisément le plein soleil (attention cependant dans les régions les plus exposées). Par temps frais et humide par contre évitez de trop la vaporiser, elle doit vraiment bien sécher entre deux, ne pas hésiter à la cultiver à l’horizontale ou la tête en bas.

En composition, soit la caler à la base ou la fixer avec un lien à son support, vous passer ce lien entre le feuillage au niveau du bulbe, en l’écartant un peu, et vous le recouvrez ainsi .

BRACHYCAULOS

Suivant la culture, sont feuillage dense sera écarté (v. photo principale) ou recourbé d’un seul coté. C’est une espèce assez intéressante qui rougit facilement avec un bon ensoleillement et à floraison (fleurs violettes, au coeur le la plante) Vous aurrez peut être la chance de la voire faire des rejets à sa base. Son feuillages est plus ou moins souple et plus ou moins vert suivant la variété. Elle a besoin d’un bonne luminosité.

Le feuillage atteint 5-6 cm en taille moyenne, et dans la nature il peut dépasser 20cm!!

Vous le retrouvez dans beaucoup de compositions en suspension. C’est également une plante de choix pour accrocher à un bout de bois, imitant ainsi le feuillage d’un palmier…Passez un lien soupleà la base de la plante entre les feuilles pour le maintenir à son support.

JUNCEA

Juncéa car elle ressemble à un jonc!

C’est une variété qui est facile à vivre, et très décorative car elle peut atteindre facilement 30 à 35 cm (grande juncéa). Elle fera un bon contraste avec des espèces plus biscornues, en fond de composition ou posée derrière des cactées elle rappellera le jonc ou les herbes hautes.  Sa tige floriflère dépasse un peu le feuillage et bien souvent se teinte de rose avant l’apparition des fleurs. Vous pouvez la laisser dans le jardin du début du printemps à la mi-automne sans problème.

Elle est terrestre et épiphyte et vous pouvez de ce faite la poser également sur la terre près des cactées par exemple, en évitant une terre trop humide en permanence. Comme la plupart des Tillandsias elle appréciera aussi d’être en suspension.

C’est une variété assez zen, et que nous apprécions de plus en plus en composition. Voire la photo du jardin zen avec une petite juncéa derrière la ionantha.

BUTZII

De forme bulbeuse à la base elle ressemble assez à la p.baleyi bien que son feuillage soit beaucoup plus souple et comme tacheté, allant du vert pâle au vert foncé en passant par le pourpre. Suivant sa forme elle fera de 15 à 20 cm de haut. Elle est très élégante quand elle dévéloppe sa hampe florale. La base est souvent brune. On peut la cultiver la tête à l’envers ou posée, toujours faire attention comme pour les autres Tillandsias bulbeuses à éviter la pourriture à la base.

Exposition mi-ombre, vaporisations fréquentes tout en étant attentif à ce que la plante sèche entre deux vaporisations (conseil à respecter pour toutes les tillandias à forme bulbeuse).

Dans les compositions elle accompagnera harmonieusement une plante plus petite comme la ionantha,  plus argrentée comme la oaxacana, ou plus classique et étoffée comme la brachycaulos. Elle est particulièrement appréciée dans les compositions zen! Et par les garçons de CM2!

BULBOSA

Espèce dont la base se développe en forme de bulbe, de 2 cm environ de diamètre et qui sera proposée la plupart du temps avec une une taille de 10 à 15 cm de haut. Elle est d’un vert soutenu (plus que la p.baleyi), d’un feuillage assez lisse (qui la différencie bien de la caput medusae), et uniforme (à l’inverse de la butzii). La hampe florale qui ne dépasse pas la taille du feuillage est souvent rouge et développe des fleurs violettes. On peut la cultiver la tête à l’envers. C’est une espèce mirmécophile, c’est à dire que dans la nature elle abrite des fourmis!

La bulbosa a besoin d’être vaporisée fréquemment, on évitera de la mettre en plein soleil. Elle est particulièrement fragile lorsqu’elle est très jeune!

Elle a une place de choix dans les compositions miniatures et dans certaines suspensions du faite de sa petite taille. Son colori donnera un bon contraste à côté de Tillandsias plus argentées. Bien qu’elle reste  plus petite que d’autres variétés en forme de bulbe à la base, elle sera souvent plus aisée à poser qu’une autre, car son bulbe est souvent proportionnellement plus large que d’autres variétés.

PSEUDO-BALEYI

Une très belle variété, formant un bulbe à la base et présentant des rayures verticales le long du feuillage d’un vert soutenu. Sa tige florifère développe des fleurs violettes et peut rester très longtemps sans se dessécher.

De 10 à 20 cm de hauteur, elle se différenciera de la butzii ou de la bulbosa, par ses rayures légères et son maintient plus rigide.

La pseudo-baleyi aurra du mal dans un intérieur trop sec, il faudra la surveiller de près!

C’est un plante très appréciée dans les compositions « zen », en compagnie d’une plante plus petite comme la Ionantha, ou plus touffue comme la Brachycaulos ou la Oaxacana. Une belle Tricolor melanocrates ou juncea permettra un bon contraste si vous voulez donner plus d’ampleur à votre composition!

TRICOLOR MELANOCRATES

Son feuillage lisse, raide et pointu nous rappelle celui de l’ananas! D’un vert franc elle peut se teinter légèrement de rouge sur les bords du feuillage en fonction du soleil ou de la floraison, et sa base est brune. De 15 à 25 cm de haut en taille adulte. Sa hampe florale parfois dépasse les feuilles et développe des fleurs violettes. Ne pas hésiter à la couper à la base après floraison.

Elle aprécierra moyennenent  un environnement trop sec, si vous voyez son feuillage « fripper », c’est qu’elle manque d’eau. Elle peut garder l’eau dans son feuillage en forme de réservoir le temps de l’évaporation si il fait suffisament chaud, sinon attention à la pourriture! A besoin de beaucoup de lumière et supportera le plein soleil si il y a suffisament d’humidité en contre-partie. Attention lorsqu’elle est encore petite elle sera beaucoup plus sensible à la sécheresse!

La tricolor mélanocrates est souvent confondue avec la cyneae assez répandue dans le commerce  et vendue  en pot et toujours en floraison.  Cette variété donnera de l’ampleur à votre composition et une vraie touche de verdure.

USNOÏDES

Plus connue sous le nom de « Cheveux d’Ange »

Cette variété est très différente des autres, il n’y a pas de début ni de fin, elle forme une une touffe retombante que l’on suspend facilement à un arbre, sous une poutre …très facile à diviser. Sa taille moyenne est de 60 cm de long, et dans une serre ou un endroit propice elle peut atteindre les 2 mètres ! Dans la nature c’est le cap des 8 mètres qu’elle peut atteindre et par endroits elle prolifère tellement que l’on a déjà utilisé cette plante pour protéger  les colis ou rembourrer les matelas. Elle pousse toujours en habitat humide.

Chez vous il faudra prendre soin de ne pas la laisser en intérieur dans un endroit trop sec, préférez la salle de bain et sinon essayez de la baigner régulièrement, plutôt que de simplement la vaporiser. N’hésitez pas à la laisser tremper 1/2 heure. Elle aimera être dehors suspendue à un arbre, dès le début du printemps et ce jusqu’à la fin de l’automne (elle peut supporter des tempéraures très froides, allant qusqu’à 0 degrés) Par contre évitez le soleil direct de plein été, qui risquerai de la déssecher brutalement.

Si vous voyez les feuilles commencer à déssecher, c ‘est que l’hygrométrie ambiante n ‘est pas suffisante, c’est une bonne plante test pour le soin des autres Tillandsias et dans une serre en général.

Sa couleur est grise argentée, le feuillage sera plus ou moins épais, et plus ou moins vert selon les variétés. Elle peut développer de petites fleurs vert pâle ou bleues.

C’est une plante de choix pour les fleuriste et tous les amateurs de composition florale. Elle accompagnera facilement les suspensions Hananabois, soit accrochée directement sur le support ou suspendue à coté.